Si tu crois que ça me fait marrer




¤ ¤ ¤ ¤

¤ ¤ ¤ ¤
Où est passé Captain Choc ?
Du journalisme d'investigation, tiens !
Jamais il ne nous laissait tomber. Captain Choc, c'était l'ami qui animait nos goûters, c'était celui qui se chargeait de mettre les pépites de chocolat dans le gâteau, c'était le Croustibat du quatre heures. Et puis voilà, aujourd'hui, atteint par la retraite, terrassé par les Savane, il s'est fait dégager du navire. Nous sommes partis à sa recherche...

On a du mal à penser qu'il soit parti du jour au lendemain comme dans mauvais téléfilm d'après-midi sur M6. Et pourtant, plus aucune trace de lui dans les rayons de nos Carrefours ou Leclerc [1]. Qu'est-ce qu'on trouve aujourd'hui ? Des Savane aux pepites de chocolat, ou des mini-roulés d'une marque bidon mais qui coûte pas cher. Peut-être que justement, Captain Choc s'est fait (mini-) rouler... [2] Peut-être aussi que ses fans d'antan roulent eux-mêmes leurs quatre heures... Ou alors, la réponse est plus évidente. Captain Choc s'est fait bouffer par les Savane, c'est peut-être dans la Savane qu'on peut le retrouver.

Pourquoi en effet imaginer que Captain Choc soit parti se dorer au soleil de l'Afrique après des années de dur labeur sur les étals des supermarchés, à placer la fraise au milieu du gâteau sans jamais que ça ne dégouline... On peut imaginer un collectif de Captain's, avec le Captain Iglo, une sorte de secte perdue au fin fond de l'Afrique, habillés avec des chaînes en or achetées avec l'argent des parents qui devaient acheter toujours plus... On peut d'ailleurs également s'interroger sur ce que sont devenues les idoles des friandises, remplacées sauvagement par des bonshommes en 3D ou par des vulgaires logos. L'un des plus connus est bien entendu Groquick, qui s'est fait dégager par un lapin frèle et sans charisme.

En exclusivité, nous avons pu retrouver une de ces figures de marque qui veut rester anonyme. Nous l'appellerons donc Jean-Jacques, comme il est de coutume ici.


Jean-Jacques, peut-on vous demander dans quelle branche vous étiez employé ?
Yeah man, y a pas de souci.

Alors il paraît que vous avez fondé un collectif avec tous vos amis qui se sont fait refouler...

Ouais, c'est ça, parce que dans les boîtes de prod, dès qu'ils ont eu le Pentium 2, ça a pas trainé, ils ont commencé à dessiner des personnages en 3D avec Paint.

Et on trouve vraiment beaucoup d'anciennes vedettes ici ?

Ah ouais, y en a un max.

Mais vous acceptez tout le monde, même les moches ?

Y a pas de souci ici. On s'est tous cotoyés sur des pin's aux travers des sweets-shirts, et aujourd'hui y a du bon laid, y en a un max. Tu veux une sucette ? Fraise ou Noisette, ou Caramel.

Euh... Non monsieur. Vous me faîtes peur.

Ah, forcément, toi aussi tu es habitué à ces bonshommes qui se ressemblent tous...

Pas du tout, je suis juste étonné de voir tous ces personnages réunis ici ! Vous n'avez jamais pensé à faire un parc d'attraction, un truc pour les enfants ?

On y a pensé ! Mais on a appellé Elie Chouraqui et il était pas libre.

Dernière question : vous savez où trouver Captain Choc ?

Ah, je le croise souvent, aujourd'hui les pepites sont plus dans le slibard que dans le gâteau, mais là je crois qu'il doit être en train de taper un golf avec Sweety, le lapin de chez Quick. Sinon je crois qu'il deale des iPod.

Le mystère reste entier concernant donc la vie de Captain Choc aujourd'hui... En effet, malgré les dires de ce monsieur qui pourrait très bien n'être qu'un usurpateur de la trampe de ceux qu'on voit chez Julien Courbet, on trouve sur le net la trace de Captain Choc dans les produits de restauration [3]. Les produits Captain Choc ne seraient donc plus que réservés aux gens qui ont la chance de se restaurer ailleurs que chez eux. Captain Choc est encore là pour accompagner les enfants et les plus grands dans leurs repas, comme un cadeau surprise entre la platée de frites et le Babybel. Alors bien sur, il n'est plus à sa place, plus au quatre heures. Bien sur, on peut penser que Captain Choc a vendu son image pour n'apparaître que sur les emballages, et qu'il ne vient plus livrer lui même ces fameux biscuits fourrés. Mais en attendant, il reste dans nos coeurs ! (enfin pas trop, j'ai d'autres trucs prévus).


On a bien rigolé, pas vrai Dany ?
_

Notes du bas de la page (ou un peu avant)
[1] Je n'ai pas poussé le vice jusqu'à aller voir dans les Lidl.
[2] Vous n'êtes pas obligés d'applaudir.
[3] Ainsi que sur les t-shirts des enfants.
Commentaires battus
Posté par lolo le 28.09.2005 à 00:00 [
#1]
c'est apres avoir passé une soirée à pleurer sur la disparition des gouters de mon enfance que je me suis lancée dans une petite recherche sur le net... et que je suis tombée sur l'article. toutes mes felicitations tu m'a tiré quelques fou rires!!! bravo au plus drole des articles du site! mais s'il te plait fais moi un article sur les bamboulas, le chocolat au lait yaooh (ou un truc du genre... tu sais une bouteille en plastique avec un petit dinosaure avec une casquette rouge, ca existait aussi à la fraise), les biscuits super mario....

s'il te plait mene l'enquete sur ces disparitions la, pour tous les survivants ( les dinosaurus, etc) et les estropiés ( le pic nic break defiguré).

trés grand merci d'avance.

Posté par
innocent le 29.09.2005 à 00:00 [#2]
Pour l'instant on (hein?) enquête toujours sur l'affaire des bouteilles de Tropico (voir la rubrique ' Webzine > textes').
Posté par
mbfcs2 le 01.10.2005 à 00:00 [#3]
Ah oui, mais la chose que j'ai retenu c'est que quelqu'un d'autre que moi connait les bouteilles de Yagoo !

Lolo, j'espère que tu reviendras (à lire dans un mois)

Et puis pour le Tropico, j'aimerais bien savoir, mais apparement on n'avance pas, et j'en bois plus, en plus.

Posté par spek4bec le 08.01.2008 à 01:24 [
#4]
hé les gars, c'était pas plutôt Yazoo ?
Posté par
mbfcs2 le 08.01.2008 à 18:25 [#5]
Yazoo, mis à part Don't Go, ça me dit rien.
Posté par
marmatte le 09.01.2008 à 15:36 [#6]
et le tang aussi
Ajoutez votre prose ! (lâch t komm)
Nom :
E-mail (facultatif) :
Recopiez le prénom :
Votre commentaire :
      © nazejournal.com
            depuis le 10/04/2000. Déjà. Eh oui
                                        nazejournal.com, hop.
et aussi | liens | à propos | photos | le coin perso | TP131OnTheWeb