J'ai oublié d'acheter de la paëlla




¤ ¤ ¤ ¤

¤ ¤ ¤ ¤
Ma vie en chanson, track 01
84-90, les années variétoches
Comme je l'ai plusieurs fois expliqué, "Ma vie est naze" est l'occasion de digresser (ça va là ?) sur des détails insignifiants de ma vie, si ce n'est pas un pléonasme. Mais comme il n'est pas question pour moi de partir en diagonale sur toutes les actions géniales qui font ma vie sans y mettre des paillettes et des cotillons pour que ce soit plus joli vu de dehors, je m'en sers comme d'une trame pour parler de ce que j'aime. Tout un programme en somme.




Alors pour le plaisir, j'ai décidé de parcourir mon premier presque quart de siècle avec une rétrospective portant sur les chansons qui m'ont marquées. Les chansons de l'enfance, de l'adolescence, celles qu'on croiraient géniales et qui ont pris un sacré coup de vieux à peine deux ans plus tard... Tout ça selon une suite d'article à prendre n'importe comment sauf pour argent comptant.

Première étape de ce parcours à piège, les années de la petite enfance, celle où on n'a pas le choix de ce qu'on écoute. La fin des années 80, c'est avant tout la fin des années NRJsh, l'âge d'or de la pop française. Sur la fin, c'est le début de Boulevard des Clips sur M6, des émissions comme Zygomusic avec Laurent PetitGuillaume.

Quand on est tout petit, on ne choisit pas ce qu'on écoute, ce qui n'empêche pas d'avoir déjà des goûts. Ça se traduit par de la danse saccadée devant le tourne-disque, c'est pas vraiment bien défini non plus : ça va des titres français aux grandes stars américaines.

Le fait est là, la majorité des titres qui ont bercé mon enfance sont français. Je n'irais pas vous faire croire que j'écoutais du Pink Floyd au berceau : j'écoutais des tubes, des hits, des tops, enfin tout ce que vous pourrez trouver pour définir un titre populaire, qu'il soit bon ou non.

Mais ma tête de mule savait déjà ce qu'elle voulait et était capable de faire un caprice pour un 45 tours qui allait tourner une dizaine de fois (quoique en vérité, je rentabilisais super bien). Je n'ai aucune honte à l'évocation de ces titres, parce qu'ils sont empreints d'une nostalgie. Et puis il faut les remettre dans l'époque, le contexte.

Jusqu'à la fin des années 90, et l'arrivée massive d'Internet, j'ai vraiment eu du mal à retrouver ces titres, parce que j'avais déjà le goût de préférer les titres impossibles ou les faces B... Après, j'étais si content de les retrouver que je les ai trop écoutés. Depuis, je fais attention de ne les écouter que très rarement, pour pouvoir conserver l'ambiance autour de ces titres. Et ça marche. Le pire, c'est qu'avec les clips, je retourne complètement dans ces années-là, alors que je ne m'en souviens quasiment pas. Une madeleine de Proust en chanson.


05
Johnny Hallyday
Je T'Attends

free music



Impossible de trouver ce titre en vidéo, et pourtant c'était bien un single. Je l'ai eu dans les mains une bonne centaine de fois, un feu tricolore sur un ciel nuageux. Il fallait vraiment que je sois petit pour apprécier ce titre au refrain, disons, hum, rébarbatif. C'était l'époque Goldman pour Hallyday, ce qu'on sent bien dans le titre d'ailleurs. J'ai commencé par du Johnny et du Goldman, je mets directement les pieds dans le plat moi. Je viens de réécouter ce titre, une première depuis une bonne dizaine d'années. Je le réécouterai en 2020. Peut-être.



04
Tanita Tikaram
Twist In My Sobriety



Pour vous montrer que je n'ai pas que de mauvais souvenirs de cette époque musicale, voici un titre que j'apprécie toujours énormément, et qui reste le plus gros succès de Tanita Tikaram, même si elle continue à sortir des disques, ce qui valut d'ailleurs une réinterprétation de Twist In My Sobriety à Taratata. Le clip est lui aussi magnifique, avec ce grain, quant à la mélodie, elle me fait toujours le même effet. La voix est magique, ce qui en fait une des chansons qui m'accompagneront toujours.


03
Felix Gray
La Gitane



Pas besoin d'attendre le revival des années 80 au début des années 2000 pour que j'écoute Félix Gray. Et encore, elle fait injustement défaut à cette pléiade de titres des années 80 française. Peut-être parce qu'elle est trop bien ? Toujours est-il qu'avant même sa consécration avec Didier Barbelavie, à quatre ans, j'écoutais La Gitane de Félix Gray. Un vrai loubard.


02
Michael Jackson
Smooth Criminal



Je n'ai trouvé qu'une version longue, mais peut importe, étant donné que je ne connaissais même pas le clip à l'époque. En revanche, j'étais fou de ce titre, sans plus connaître Michael Jackson. Je devais savoir que c'était une grande star, qu'il avait des costumes blancs, mais que c'était une bande originale, que le monsieur chantait avant avec ses frères noirs (pas possible, il est blanc), et qu'en plus il danse comme deux Kamel Oualou, non. Et je tapais pas non plus les aigus comme ça.


01
Black
Wonderful Life



Là encore, c'est une chanson que j'adore toujours aujourd'hui, bien qu'elle ait pris un certain discrédit à représenter une marque de jambon. Comme le nom de l'artiste et le titre de la chanson l'indique, Wonderful Life de Black (alias Colin Vearncombe) est une personnification parfaite du clair obscur ; des textes positifs sur la mélodie la plus triste du monde. Cette fois-ci, j'avais vu le clip. J'ai réussi enfin à retrouver la chanson puis la vidéo qu'une dizaine d'années après avoir entendu ce titre, j'ai rarement été aussi heureux de remettre l'oreille sur une chanson. Comme si c'était la clé pour ouvrir la cage à ambiance fermée dix ans plus tôt.


00
Claude Nougaro
Nougayork



La boulette. J'avais oublié ce titre, celui qui, un soir de soirée Blind-Test, m'avait conféré une classe certaine après la reconnaissance de l'intro interprétée en live (oui je me la raconte). Cette intro qui est absente de cette vidéo, mais je remercie pourtant mille fois celui qui l'a postée : je me souviens avoir été hypnotisé par ces mots qui défilait, je trouvais ça vraiment génial. Je pense que ma participation sonore devait se limiter à "mhmhmhmh YORK, mememehmh YORK !", mais c'est l'intention qui compte. Un son 80's qui ne ressemble pas aux titres de prédilection de Nougaro. Le début de quelque chose...

Je crois que je vais écrire un livre, mes phrases sont vraiment trop classe.
Commentaires battus
Posté par
Belgarion le 26.03.2008 à 11:14 [#1]
oui c'est mieux comme ça :D
Posté par
mbfcs2 le 26.03.2008 à 13:46 [#2]
Attends, il reste 3 ou 4 articles dans la suite XD
Ajoutez votre prose ! (lâch t komm)
Nom :
E-mail (facultatif) :
Recopiez le prénom :
Votre commentaire :
      © nazejournal.com
            depuis le 10/04/2000. Déjà. Eh oui
                                        nazejournal.com, hop.
et aussi | liens | à propos | photos | le coin perso | TP131OnTheWeb