I'm black and blue again




¤ ¤ ¤ ¤

¤ ¤ ¤ ¤
She Wants Revenge
She Wants Revenge - 2006
TRACKLIST
01. Red Flags And Long Nights
02. These Things
03. I Don't Wanna Fall In Love
04. Out Of Control
05. Monologue
06. Broken Promises For Broken Hearts
07. Sister
08. Disconnect
09. Us
10. Someone Must Get Hurt
11. Tear You Apart
12. She Loves Me, She Loves Me Not
66. [Hidden Track]
--------------------
LIEN TERNET
Site officiel
Aux premières notes de She Wants Revenge, boîte à rythmes et synthé pop en avant, on pourrait croire à des relents de Indochine 80's, bref, un truc pas franchement appétissant. Et puis finalement, on se dit que si ces deux gens là ont réussi à tenir le haut de l'affiche aux Etats-Unis (ce qui n'assure pas non plus que de la qualité), on peut peut-être y jeter plus qu'une oreille.

Et c'est plutôt une bonne idée. Parce que si le son, définitivement NewWave, entre le rock mélodique et l'électro, est présent sur tout l'album, il est servi par une production plutôt bien foutue, et par une voix (celle de Justin Warfield, le parfait sosie de Gérard de Suresnes avec des cheveux frisés) qui colle parfaitement. Et on va pas y compter les Tsars.

L'album est à l'image de l'intro Red Flags And Long Nights, qui ouvre avec une base rythmique, mais qui progresse rapidement avec l'arrivée de lignes de basses et de quelques nappes, pour une chanson qui ne paraît rien comme ça, mais qui entraîne sans qu'on s'en rende trop compte.

La suite de l'album oscille ensuite entre les chansons sombres (These Things - dont le clip avec Shirley Manson est un peu plus bas, Sister) et les titres plus vivants, comme le Out Of Control qui les a fait connaître. On notera également la présence de titres très mélodiques, comme She Loves Me, She Loves Me Not ou le titre caché, qu'il est bien difficile de mentionner puisqu'il n'a pas de petit nom.

Certains titres assurent le côté NewWave qu'on est en droit d'attendre, comme le très efficace Monologue ou Broken Promises For Broken Hearts et ses faux airs de Wicked Ways de Garbage (tiens tiens), sans jamais tomber dans le cliché 80's, même si certains paroles parfois un peu culcul pourraient laisser penser le contraire.

She Wants Revenge nous propose donc au final un album homogène, franchement réussi, qui montre tout ce que peut être la NewWave, bien loin du simple boum-boum d'une boîte à rythmes.
_

Commentaires battus
Pas encore de commentaire !
N'hésite pas à dire ce que tu penses ! (non pas ça)

Ajoutez votre prose ! (lâch t komm)
Nom :
E-mail (facultatif) :
Recopiez le prénom :
Votre commentaire :
      © nazejournal.com
            depuis le 10/04/2000. Déjà. Eh oui
                                        nazejournal.com, hop.
et aussi | liens | à propos | photos | le coin perso | TP131OnTheWeb